Quai de Cologny: loisirs et sports_B

INTERÊTS EN PRESENCE,CONFLITS, CONTRAINTES

Les intérêts en présence sont au nombre de 3 principaux et non exclusifs :
  • besoin prépondérant de la population communale et cantonale dans le domaine des loisirs et en fonction de l'augmentation du temps libre. Les accès au lac comme plan d'eau de détente sont saturés à Genève.
  • besoin de places de parking pour les résidents extérieurs à la ville qui travaillent au centre.
  • circulation automobile très importante, conciliable avec le maintien d'une desserte automobile agréable et paisible sur l'axe centre-rive gauche du lac pour une bonne desserte du centre d'achat et d'échange de la ville. Maintien des "vues en travelling" offertes actuellement, en les faisant échapper aux rideaux de mâts.
  • intégrité (vue, sécurité, etc.) des propriétés riveraines à préserver.
Ces intérêts sont conciliables. 

Un conflit potentiel réside dans l'opposition prévisible de groupements motivés par la défense du paysage et de l'environnement. Et pourtant, le paysage actuel est celui d'une route cantonale purement utilitaire longeant un plan d'eau. Il ne fait pas partie du paysage du XIXe siècle qui forme la rade : hauts murs sous le Jardin Anglais et le début du quai du Mont-Blanc, quais marchands des Eaux-Vives et des Pâquis, quais promenades Wilson et Gustave-Ador, à la hauteur des parcs. 
L'environnement est lourdement perturbé par la circulation intense et rapide (bruit, pollution, accidents) et le milieu sous-lacustre est le résultat artificiel d'un remblayage commencé vers 1850 et développé vers 1950. L'imaginaire collectif persiste pourtant à attribuer au quai motorisé de Cologny une valeur de site. 
Il est temps de créer un véritable paysage digne du potentiel offert par le lac et la rade. 
Le nouveau rivage tiendra compte des meilleures mesures possibles préconisées actuellement par le récent développement de l'écologie et des techniques environnementales. 
La refondation de ce site sera entreprise avec un souci d'élégance et de simplicité évitant le désordre et les dérapages constatés au quai du Mont-Blanc.Une contrainte consiste à libérer les fonds nécessaires à la réalisation du projet. Il s'agit d'un investissement d'intérêt général et d'utilité publique, au même titre que ceux consacrés aux transports, à la santé ou au développement économique. Il est indispensable au bien-être et à l'équilibre de vie de la population

ACTIONS ENGAGEES

Le présent projet, par sa publication même, engage le débat.

ACTIONS PROPOSEES

Propositions :
  • organiser un concours d'idées sur le sujet;
  • choisir les meilleures idées, les combiner en un programme de concours de projets auquel participeraient les auteurs des meilleures idées retenues.

COUT, FINANCEMENT

Concours d'idées : 
financement :conjoint canton, commune de Cologny, groupement intercommunal 

Concours de projets : 
financement : id. 

Réalisation : 
financement : id.

ECHEANCE DE REALISATION

2002-2003 : 
Décision de principe - Phase des concours. 
2004 : 
Etudes de détails, mise en place du financement. 
2005-2015 : 
Réalisation en étapes/tronçons à définir.

ETAT DE LA COORDINATION

Information préalable.

DOCUMENTATION

  • Plan directeur cantonal Genève 2015 : concept de l’aménagement cantonal,
  • objectif 2.7 : poursuivre une politique active pour la mise à disposition des équipements publics cantonaux correspondant aux besoins de la population.- Préavis de la Commission d'urbanisme (CU) du 9 janvier 2003, point 3. Les quais, p. 116.-
  • Préavis de la Commission des monuments, de la nature et des sites (CMNS) du 25 mars 2003, point 3. Le raccord au lac et l'aménagement des quais, p. 118.-Observation n° 15 du 11 mars 2003 (Consultation publique).

PROCESSUS D’ADOPTIONDE LA FICHE

Rédaction

 
29 AOUT 02 
Mod. 26 MARS 03 

Préavis

 
CU 9 JANV 03 
CMNS 25 MARS 03 

Adoption Commune 

15 MAI 03 

Approbation Conseil d’Etat 

11 FEV 04 
Modification

Document à télécharger

 
Fiche de coordination 3.10