Plans d'affectation spéciaux

Complétant et précisant les dispositions légales relatives aux zones de construction, de nombreuses prescriptions détaillées régissent le territoire communal. Elles ont force obligatoire pour chacun. Leur situation ponctuelle, s'agissant de mesures de classement, et le périmètre des secteurs concernés sont reportés sur la carte de la page ci-contre. Ces mesures sont de plusieurs types, notamment : 

  • les plans d'affectation spéciaux, comme les plans d'aménagement et les plans localisés de quartiers, qui ont été adoptés dans un but précis, la construction d'un groupe ou d'un ensemble d'immeubles, comme La Planta, Saint-Paul, par exemple. Ces plans d'affectation spéciaux ont atteint leur objectif. Ils assurent la pérennité du quartier; leur intérêt est dorénavant surtout documentaire.

  • le périmètre de protection générale des rives du lac qui a été étendu à l'ensemble nord-ouest de la commune, jusqu'à la route de La Capite et jusqu'au chemin des Princes, où passe la limite communale entre Cologny et Collonge-Bellerive. Une loi a été adoptée par le Grand Conseil le 12 mars 2004 à cet effet.

  • les alignements indicatifs des constructions aux limites du lac et des cours d'eau.

  • les immeubles et objets classés, au nombre de huit.

D'autres plans d'affectation, adoptés par le Conseil d'Etat dans les années 1930, régissent le morcellement d'anciens grands domaines, sur la partie nord du coteau de Cologny et du côté des Prés de La Gradelle et préconisent quelques règles d'architecture et d'aménagement. Leur pouvoir légal et réglementaire est actuellement analysé par les juristes. Ils ne sont pas reportés sur la carte