Caroline Carret: Aquina

AQUINA

Aquoulpo et Draquina ont atterrit sur le rond-point de Cologny. Ces êtres fabuleux viennent d'une autre planète ; AQUINA. Ils se déplacent en apesanteur et communiquent entre eux grâce à la transmission de pensée et des signaux lumineux. Cette communication enchante et signale un langage codé par l'eau, l'air et la lumière. Ils échangent par synchronicité, en utilisant leur conscience lumineuse et en accélérant leurs vibrations.

Les êtres d’Aquina ont un grand savoir grâce à leur accès au champ d’information universelle. Leurs expériences et savoirs magiques gravent leurs traces sur leurs corps sous forme de tatouages. Ce langage symbolique est universel et les êtres sont curieux d’entrer en contact avec tout être de l’univers.

Les Aquiniens portent une armure aérienne qui leur facilite la navigation dans l'apesanteur. Légère, elle libère le corps et l'esprit de tout poids et permet la sensation de flottement et de bien-être.

AQUINA nous invite à plonger dans ce monde fantastique en apesanteur. Ces êtres éveillent notre sixième sens et nous glissons vers les eaux profondes de notre propre imagination…

Cette évasion est un voyage inspiré par des sensations d’apesanteur où le temps et l’espace prennent une autre dimension.

Les influences du quotidien nous empêchent souvent de capter les ondes magiques d'un autre monde et de communiquer avec celui-ci. Pourtant, l'esprit est cette partie en nous qui ne pense pas, mais qui ressent et qui est la source de notre intuition. C'est cette lumière dont les enfants sont remplis, cette connexion avec l'univers entier.

Le dévoilement de la science contemporaine sur les mystères et la magie permet à nouveau de croire et d'accéder à ces mondes d'ailleurs. C'est nous qui avons le choix de donner vie à ces mondes parallèles. La sensibilisation de tous nos sens nous permet d'être plus conscients de nous-même et d'entamer ce voyage dans une dimension plus profonde. Elle nous permet de voir à travers ce voile opaque qu'est notre mental et notre pensée rationnelle si souvent au service dans notre vie quotidienne.

 

 

TECHNIQUE

Caroline Carret modèle ses sculptures en argile. Suite à un moule en silicone et en résine, elle coule ses sculptures en béton ou autre.

ARTISTE

Depuis toute petite, Caroline Carret s'évade dans des univers imaginaires. Elle aime voir le monde sous un autre angle, une autre lumière et ainsi changer de dimension.

L'art de CC est évasion, voyage des sens. Inspirée des sensations ressenties sous l'eau et dans l'air, sa création nous transporte dans un monde en apesanteur. Le temps et l'espace se transforment. Passionnée par les sciences, elle explore à sa manière le domaine de l'astrophysique.

La fascination qu'exercent sur CC la matière brute, la technique électronique et les lignes de l'architecture contemporaine transparaît dans son travail. Un monde intemporel, gravé dans le béton, où l'archaïque et le futuriste se rencontrent…

Caroline Carret explore et allie librement ses divers domaines d'intérêt : sciences humaines et scientifiques, fiction et réalité, créativité et toucher de la matière. Dans ses œuvres elle partage « ses mondes » avec nous, stimulant notre imaginaire et éveillant nos sens au mystérieux.
Caroline est née en 1977 et a grandi à Berne. Elle étudie à l'école des Beaux - Arts de Genève. Ensuite elle explore le monde virtuel de la vidéo à l'Université des Arts de San Francisco et achève sa formation à l'Université des Arts de Berlin en 2002, avec notamment un mémoire sur la physique quantique.
Fascinée par l'architecture grandiose de cette ville, elle y entre en contact avec divers architectes et présente une collection de meubles en béton. Depuis 10 ans elle enseigne les Arts Visuels au Cycle d'Orientation de Genève.

AQUINA est présenté au Festival International de Science Fiction de Nantes (Utopiales) en 2010.

© Caroline Carret

www.carolinecarret.com