1er juin 2017

1er juin 2017 – allocution au Port-Noir

 

Hallo allesamt,
Salve a tutti,
bun di,
exprimé ainsi dans nos 4 langues nationales, soyez toutes et tous les bienvenus sur nos terres !

15 mètres carrés symboliques, territoire colognote, où s’élève actuellement le monument commémoratif, transféré à cet emplacement en 1939. Une colonne, emblème de nos armoiries, et qui nous rappelle quotidiennement le débarquement des Suisses au Port-Noir. Lorsque, le 1er juin 1814, vous, contingents de Fribourg et de Soleure avez débarqué sur les rives de Cologny, "…ce fut, pour toute la population, une joie intense." relate l’écrivain Paul Naville, dans son ouvrage consacré à notre village et édité en 1958.

Cet épisode de notre histoire, célébré année après année, n’a donc rien d’anecdotique. C’est au contraire un évènement majeur et que nous tenons à honorer comme tel, dès lors qu’il a enclenché la démarche vers l’adhésion de notre canton à la Confédération. 200 ans sont passés disais-je ; notre motivation est intacte ;  notre joie de vous accueillir, toujours aussi belle.

Les exemples autour de nous sont nombreux qui tendent au repli sur soi ; c’est oublier à quel point nos prédécesseurs et la population ont vécu ce jour du 1er juin 1814 comme un renouveau, celui d’«une patrie pour laquelle une nouvelle aurore semble naître », exprime Adolphe Boissier, en parlant de ce coin de pays qu’est Cologny, cher à son cœur.

Communion, ferveur, gratitude, reconnaissance, mais également, joie et allégresse, sont les sentiments qui nous animent ce soir, comme hier. Non, dans ce registre, rien n’a vraiment changé. Et, c’est tant mieux !

Passez toutes et tous une belle et bonne soirée.

Vive Cologny !
Vive Genève !
Et vive la Suisse !

Catherine Pahnke,
Maire de Cologny